Le transporteur ou la révolution des transports en commun

Beaucoup d’entre vous doivent sans doute prendre les transports en commun pour aller travailler. Si je vous parle de stress, de gens qui vous bousculent, des wagons bondés, vous devriez comprendre.

Eh bien dans le futur aussi nous avons parfois besoin des transports en commun ! Si j’ai décidé d’écrire sur ce sujet c’est parce qu’avec la reprise des cours à Motorvils, je suis obligée de prendre le descendant du métro : le transporteur. Sauf que le trajet prend environ 15 secondes pour traverser la ville. Et là on parle des villes du futur, qui sont bien plus grandes que celles de 2014. Ca change ! Fini les trajets interminables serrés comme des sardines !

Maintenant, imaginez une sorte de tramway volant se déplaçant si vite qu’on ne les vois pas passer. Pour préserver les passants de tout danger, le transporteur est entouré d’un tube en verre, afin de ne pas polluer visuellement l’environnement.

Le principe est le suivant : des cabines sont installées sur le quai. Installez vous confortablement à l’intérieur, car ça secoue ! Le voyage s’effectue debout : vous êtes harnachés à une sorte de matelas épousant vos formes accrochés au mur. Lorsque le transporteur arrive, il s’accroche à la cabine grâce à un dispositif composé d’aimants, et c’est parti ! Adepte des sensations fortes, vous allez adorer le voyage qui ne dure que quelques secondes. Quant aux autres… Il vaut mieux prendre des médocs contre le mal de transport avant de partir. Je l’avoue, je fais partie de la seconde catégorie. Mais bon, je ne regrette pas le métro parisien, loin de là !

1Di8seNRo6bK8c9xq5Cw_Italia Ferris

Je souhaite donc bon courage à tous ceux qui sont contraints de prendre les transports 2 fois par jours, je suis de tout coeur avec vous et aurait une pensée pour vous à chacun de mes voyages.

A très bientôt !

Rachelle

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :